Hôtel Abbaye de Septfontaines

hotel-abbaye-septfontaines

Fondée en 1129, l’abbaye Notre-Dame de Septfontaines puise son architecture de cette période. C’est le Seigneur de Mésière qui se prénommait Hélie qui l’a fait construite.

Elle a subi de nombreux remaniements architecturaux de la Révolution Française à la 1ère guerre mondiale et affiche aujourd’hui la structure d’un château à 3 niveaux flanqué de 2 tourelles, à l’esthétique classique du 17ème siècle insufflée alors par François Mansart (hautes toitures d’ardoise, proportions harmonieuses).

C’est au début du 20ème siècle qu’elle devint la propriété de la famille Vendroux, belle-famille de Charles de Gaulle, qui y séjournait régulièrement afin de se détendre et se ressourcer.

Hôtel château: Abbaye des Septfontaines

Ce monument est à 10 minutes de Charleville-Meziere où se trouve un superbe Golf.

L’hôtel a fermé, mais il vous permettait de le privatiser afin d’organiser un séminaire ou un mariage au cœur des Ardennes en région Champagne Ardennes.

Suite à la vente des biens du clergé qui suivit la Révolution Francaise de 1789, on retrouve un certain nombre de biens et mobiliers de l’ancienne abbatiale dans les églises environnantes, notament à Fagnon, Gespunsart ou Saint-Marcel.

En 1794, Monsieur Presolles devient le premier propriétaire privé de Septfontaines, et fait démolir l’église abbatiale.
Mais ce sont les descendants du Vicomte de Rémond qui marquèrent l’abbaye le plus leur empreinte sur l’abbaye et sa physionomie : suppression du cloître, et des deux ailes, et construction de deux tours de chaque coté de la bâtisse.

Pendant la 1ere guerre mondiale, le château fut le quartier général du Général Joffre, puis après son repli, l’empereur Guillaume II en fit un casino où il venait prendre la thé quotidiennement accompagné de ces officiers supérieurs.

A partir de la deuxième moitié du 19ème siècle différentes transactions et héritages amenèrent le domaine dans la famille d’Yvonne Vendroux (épouse du Général de Gaulle).

Entre les Deux guerres Charles de Gaulle et son épouse venaient regulièrement se ressourcer en pratiquant le croquet, l’équitation et la chasse. Yvonne de Gaulle fit son dernier séjour, en pélerinage en 1978.

Le château est inscrit au patrimoine des Monuments historiques depuis 1980.

Il fut rénové et transformé en hôtel-restaurant dans les années 80, qui virent également la création du premier parcours de golf de 9 trous, ensuite agrandi pour afficher aujourd’hui 18 trous.